Pas contente du tout

Pour son anniversaire, mon cher et tendre époux a demandé un Saint Honoré mais pas n’importe lequel Saint Honoré, « the » Saint Honoré, le vrai, le traditionnel, l’authentique pâtisserie : choux caramélisés fourrés à la crème chiboust posés sur une pâte feuilletée. Ce petit merveilleux ne court pas la rue. J’ai donc consulté « google » pour trouver cet oiseau rare sur Paris…

Comme nous avons déjà dégusté celui de la Pâtisserie des rêves (Philippes Conticini) et Lenôtre et goûté la tarte aux pommes crème chiboust de Stohrer, j’ai commandé par téléphone  un spécialement pour cette occasion. J’ai bien insisté pour qu’il soit à la crème chiboust mais lorsque je me suis présentée à la boutique, j’entends dire « Saint Honoré Chantilly crème pâtissière » Je n’en croyais pas de mes oreilles… j’ai vu rouge…C’est inadmissible qu’une maison si vieille et connue commet d’une telle sacrilège. Il va de soi qu’il n’est pas donné. En tant que pâtissière pour particuliers, j’ai une bonne idée du coût de revient aussi j’étais outrée. Courrousée parce qu’ils n’ont aucune excuse pour ne pas fournir un Saint Honoré digne de ce nom autant plus qu’ils produisent de la crème chiboust pour une de leur spécialité  » tarte aux pommes crème chiboust ». En colère parce que la vendeuse n’a pas pris en compte ma demande spécifique. Furieuse d’entendre dire qu’ils ne peuvent rien si leur site n’est pas à jour et propose toujours des Saint Honoré à la crème chiboust. Bref elles (les deux vendeuses) n’en ont rien à « cirer » d’une cliente mécontente…

Voici le verdict de notre dégustation :

  • la pâte feuilletée trop cuite (un de mes proches pense qu’il est chocolaté mais j’en doute car elle n’a pas le goût du chocolat) brune voir chocolat avec une petite amertume en arrière goût,
  • les choux caramels minuscules et peu nombreux (certes traditionnellement ils ne font que le tour de la pâtisserie mais certains – moi par exemple- en ajoute quelques uns au milieu)
  • peu de crème pâtissière et beaucoup de chantilly (pochée avec l’art je vous l’accord) mais ça reste de la crème liquide montée avec un peu de poudre de vanille (qui n’a que la vanille en surface)

OUI je ne suis pas tendre à leur égard…ils m’ont pris pour une cruche. Mais rien ne vous empêche d’y aller. Avec un peu de chance, vous serez mieux lotis que moi. Moi j’ai rayé Stohrer  de ma liste des « bonnes » maisons)

Saint Honoré "chantilly"
Saint Honoré « chantilly »
Publicités

Savarin, test n°1

Il y a tellement de pâtisserie qu’il nous est impossible d’en faire en formation (surtout lorsqu’on n’a que 6 mois pour « tout » apprendre). Aussi il faut continuer à « s’exercer » seul ce qu’on n’a pas pu apprendre en cours.

On a fait une fois le baba au rhum mais c’était une catastrophe (même si notre formatrice vous dirait le contraire). Lorsqu’une pâtisserie pêche dans sa finition, je ne peux que le « déclasser » (classer dans « laisse à désirer »). Même si le baba n’est pas ma tasse de thé (trop alcoolisé  pour mes papilles), j’aimerais en faire au moins une fois correctement.

Savarin ou baba non ce n’est pas une digression. Les deux pâtisseries ont une parenté et la différence est plus dans la forme que le fond. J’ai trouvé l‘explication (heureusement qu’il y a Google est là). Du coup je me coucherai moins bête ce soir 😉

J’ai testé cet après midi le savarin à la chantilly (l’autre variation « à la crème pâtissière). Comme je n’ai pas de moule pour savarin, je me suis rabattue sur moule à kouglof (que je testerai la prochaine fois). Le résultat esthétique n’est pas mal aussi j’espère que le gustatif sera à la hauteur de mon espérance (ça m’évitera d’en refaire 😎).

Il m’en reste des savarins « secs » et sans garniture, il faudrait que les « caser » avant la fin de la semaine prochaine 🤔

savarin mais moule kouglof
savarin mais moule kouglof
savarin à la chantilly cerise à l'eau de vie
savarin à la chantilly cerise à l’eau de vie
savarin à la chantilly orange confit (fait maison)
savarin à la chantilly orange confit (fait maison)