Savarin, test n°1

Il y a tellement de pâtisserie qu’il nous est impossible d’en faire en formation (surtout lorsqu’on n’a que 6 mois pour « tout » apprendre). Aussi il faut continuer à « s’exercer » seul ce qu’on n’a pas pu apprendre en cours.

On a fait une fois le baba au rhum mais c’était une catastrophe (même si notre formatrice vous dirait le contraire). Lorsqu’une pâtisserie pêche dans sa finition, je ne peux que le « déclasser » (classer dans « laisse à désirer »). Même si le baba n’est pas ma tasse de thé (trop alcoolisé  pour mes papilles), j’aimerais en faire au moins une fois correctement.

Savarin ou baba non ce n’est pas une digression. Les deux pâtisseries ont une parenté et la différence est plus dans la forme que le fond. J’ai trouvé l‘explication (heureusement qu’il y a Google est là). Du coup je me coucherai moins bête ce soir 😉

J’ai testé cet après midi le savarin à la chantilly (l’autre variation « à la crème pâtissière). Comme je n’ai pas de moule pour savarin, je me suis rabattue sur moule à kouglof (que je testerai la prochaine fois). Le résultat esthétique n’est pas mal aussi j’espère que le gustatif sera à la hauteur de mon espérance (ça m’évitera d’en refaire 😎).

Il m’en reste des savarins « secs » et sans garniture, il faudrait que les « caser » avant la fin de la semaine prochaine 🤔

savarin mais moule kouglof
savarin mais moule kouglof
savarin à la chantilly cerise à l'eau de vie
savarin à la chantilly cerise à l’eau de vie
savarin à la chantilly orange confit (fait maison)
savarin à la chantilly orange confit (fait maison)
Publicités

5 réflexions sur “Savarin, test n°1

  1. Nghi,
    J’ai déjà fait des babas au rhum et des babas à la mirabelle : normal quand on habite une région à mirabelles !!!
    Bref, je les ai toujours bien réussi. Mais je les ai toujours bien arrosés, car je pense que sinon c’est un peu dur à avaler.
    Le savarin devrait être moins sec. Mais avec ceux qui te restent, si tu les a conservés, tu peux les arroser avec un sirop et du rhum (ou autre alcool fort) que tu auras fait tiédir. Car normalement on les arrose lorsqu’ils sont encore chauds.
    Dis-moi, si tu le fais, comment c’était.
    Sylie

    J'aime

    • L’imbibage n’est pas en cause. Le savarin n’a pas gonflé. Je pense que la levure a été détruite à cause de la chaleur (le lait était trop chaud).
      Ma pâte de savarin est trop compacte…Je voulais recycler le reste en pudding sauf que je n’a pas eu la patience et le courage de le faire.
      J’apprécierai que tu m’expliques comment tu fais tes babas. Merci

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s