Les nouveautés

myAvatar-3comment réagissez vous face à des nouveautés ? Je parle de nouveautés culinaires plus spécialement pâtissiers.

Au cours du SPI (stage de préparation de l’installation) à la CMA (chambre des métiers et de l’artisanat), j’ai sympathisé avec mon voisin Hermès chef pâtissier (ce n’est pas le seul car je ne suis pas sectaire). On a parlé (quand on pouvait) « boutique ».

Moi je mettais sur le compte « différence culturelle » ma difficulté à faire accepter la pâtisserie française (mis à part des éclairs, choux fourrés et macarons) aux Ankariotes, je trompais partiellement.

Il semblerait que nous ne sommes guère différents des Turcs : l’acception des nouveautés ne coule pas de source. Hermès et son équipe introduisent avec en douceur chaque nouvelle création afin ne pas « brusquer » leur clientèle habituelle.

J’en viens à conduire : il existe un »fossé » entre le pâtissier et son client. Le client table sur les valeurs sûres (les classiques de la pâtisserie française) parce que le choix d’un nouveauté (moyennant  finance) risque ne pas être à la hauteur de son attente et le pâtissier cherche à faire des nouveautés pour rompre avec son quotidien ou/et trouver « the » création qui rendra riche et célèbre. Il est difficile de réconcilier ces deux parties.

Personnellement j’ai une tendance à aller vers l »inconnu » car la vie est trop courte pour ne pas goûter aux nouveautés. Il va de soi que ma curiosité me fait regretter plus d’une fois mais elle me permet aussi de faire de jolies découvertes qui mènent à d’autres…

Et vous ?

Pensez vous que l’âge, le genre, l’éducation, la personnalité…ont quelque chose à avoir avec ça ?

 

Publicités

10 réflexions sur “Les nouveautés

  1. J’aime bien goûter à des nouveautés, à part celles qui contiennent des aliments ou saveurs que je n’apprécie pas ou ne supporte pas. Ce qui fait que ma famille en pâtit… ou pas !
    Je suis d’une famille qui aime cuisiner, essayer de nouveaux plats et ne dit pas « je n’aime pas » quand c’est nouveau.
    Par contre, d’autres sont catégoriques, à partir où c’est différent de leurs habitudes, « c’est pas bon ! ».
    Quand à l’éducation de la famille, je ne suis sûre qu’elle soit à l’origine de ces réactions. Dans de nombreuses familles avec plusieurs enfants, donc théoriquement élevés de la même façon, certains ne veulent rien goûter, d’autres vont goûter à tout même s’ils pensent qu’ils n’aimeront pas, et d’autres encore vont goûter à en étant sûrs qu’ils vont aimer…
    Mais que dire de ceux qui, systématiquement et AVANT même de goûter, salent et poivrent leurs plats ? Habitués à manger des aliments fades ? A couvrir le goût des plats ? Une mauvaise habitude ? (sans parler de la consommation excessive de sel…).
    Donc, si tu veux une testeuse, je suis là ! sous certaines conditions quand même…

    Aimé par 2 people

  2. Ah ! la découverte de nouvelles saveurs. Oui, mais le visuel jouera un grand rôle pour moi. Si on me présente une tarentule, même bien cuite, en me disant que c’est excellent… Désolée mais je me sauve en courant ! J’ai peur des bêtes à 8 pattes ! En revanche, je testerais bien les insectes que l’on voit de plus en plus (phénomène de mode ?). Selon certaines prédictions, ces bêtes, riches en protéines et qui pullulent tant, puissent devenir notre source principale de nutrition. Autant s’habituer dès maintenant ! C’est à mon sens une question d’éducation. Les Français sont semblent-ils quasiment les seuls à manger des escargots ! Alors que les autres pays disent beurk, simplement par apparence (baveux, caoutchouteux).

    Aimé par 2 people

    • Les serpents me font le même effet que vous les bêbêtes à 8 pattes…C’est pourquoi j’ai choisi d’en manger un jour, croyant ainsi soigner le mal par le mal. Et je dois dire que je me suis régalé ! Sauf avant quand le serveur est venu me montrer la bête encore vivante qu’il allait cuisiner pour nous….elle ne ressemblait pas à une paisible couleuvre mais bien à cette horreur qu’on appelle cobra….sans doute parce que c’en était un.
      Pour les insectes, c’est un phénomène de mode dans les pays occidentaux mais une tradition ancestrale dans certaines régions du sud est asiatique notamment. Ils les mangent en général grillés et s’en servent comme nous des cacahouètes au moment de l’apéro. La plupart n’ont guère de goût donc, si les plus inquiets ferment les yeux, ils peuvent en manger sans problème. Le meilleur à mon goût, ce sont les petits scorpions : ceux là ont vraiment de la saveur, et une saveur douce très agréable.
      Pour en revenir au sujet, je suis moins à cheval sur le visuel aujourd’hui et beaucoup plus curieux que dans mon jeune âge : je goûte à tout ce qu’on me présente et que je ne connais pas. Mais il est vrai que je ne ferai pas la démarche d’aller la chercher si l’opportunité ne me l’amène pas devant les yeux.

      Aimé par 1 personne

    • C’est tout ce qu’on demande ! J’ajoute que ça reste un dur « métier » car les créations ne sont pas toujours des réussites (du moins la première fois) sans parler la prise de poids (mon cher tendre époux te confirmera)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s